7 choses utiles savoir sur la Croatie

0
154

Située au cœur des Balkans, la Croatie est un pays d’Europe Centrale qui témoigne parfaitement des richesses méditerranéennes et occidentales. Avec ses 1244 îles et îlots, elle recèle une magnifique histoire avec des caractéristiques culturelles propres à elle.

1. Les formalités administratives pour aller en Croatie

Avec le décret du 22 juillet 2014, la République de Croatie a pris des mesures visant à faciliter l’entrée sur le territoire croate des ressortissants des pays de l’espace Schengen. Ce décret vient donc préciser les conditions d’accès au pays. Ainsi, sont exemptés d’un visa croate :

  • les ressortissants étrangers munis d’un passeport en cours de validité en possession d’un visa Schengen en cours de validité, qu’il s’agisse d’un visa Schengen (C) à 2 entrées ou à entrées multiples avec ou sans limitation territoriale ; d’un visa de long séjour (D) pour un séjour de plus de 90 jours, délivré par l’un des États membres de l’espace Schengen ; d’un titre de séjour délivré par l’un des États membres de l’espace Schengen ;
  • les ressortissants étrangers en possession d’un visa ou d’un titre de séjour de Bulgarie, Chypre ou Roumanie. Il faut préciser que les documents Schengen, bulgares, Chypres ou Roumains précités doivent aussi couvrir la période de transit ou de séjour sur le territoire de la République de Croatie ;
  • les Français et les ressortissants de l’Union européenne pour un séjour inférieur à 90 jours. Cependant, ils doivent être en possession d’un passeport ou d’une Carte nationale d’Identité en cours de validité.

2. La langue parlée en Croatie

Autrefois, le latin était la langue officielle du pays. Le croate a été adopté comme langue officielle à partir du XIIe siècle. Aujourd’hui, c’est la langue la plus populaire du pays. Le Croate est une langue slave, qui s’écrit avec l’alphabet latin. Il est parlé par près de 95 % de la population croate, avec 89,6 % qui l’ont pour langue maternelle. Il existe d’autres langues minoritaires qui sont tout de même reconnues et utilisées fréquemment en Croatie. En effet, l’utilisation des langues minoritaires apporte une certaine diversité et de nombreuses opportunités d’affaire à la Croatie. L’allemand, le français, l’anglais sont reconnus comme langues minoritaires dans la constitution croate. L’allemand est la langue étrangère la plus pratiquée en Croatie. Le Serbe et le Tchèque sont utilisés par les populations serbes et tchèques présentes en Croatie. Ensuite viennent le bosniaque, le hongrois et l’albanais.

3. La gastronomie en Croatie

La cuisine croate est un savant mélange de nombreuses variétés culinaires. En effet, la cuisine croate varie suivant les régions. Mais, il faut dire qu’il existe des spécialités culinaires qui sont consommées dans l’ensemble du pays. La population croate consomme beaucoup de viande et de charcuterie. Il existe de nombreux plats concoctés à base de viande (veau, porc, bœuf, agneau, canard, oie, dinde, faisan) et de charcuteries (saucisses, fromage, jambon, lard, etc.) Les poissons, fruits de mer et légumes ne sont pas en reste. En général, le petit déjeuner croate n’est composé que d’un simple café noir. En milieu de matinée, dans les zones côtières, une pause est généralement effectuée. On en profite donc pour déguster le Marenda, un casse-croute composé de poisson, de fromage et de pain. Au déjeuner, on commence en général avec un bouillon au vermicelle. Le déjeuner se poursuit souvent avec une salade de crudités, de poissons grillés, de petits cornets farcis puis de viandes grillées, de pâtes, de pommes de terre ou de petits plats mijotés. Et enfin, il y a le dessert qui est également très important dans la gastronomie croate. D’ailleurs, on retrouve toutes sortes de fruits : prunes, melon, raisin, fraises, ou de pâtisseries généralement à base de crème. Le dîner quant à lui est composé de pain, de fromages et d’œufs. Il faut préciser qu’en général, le diner est froid dans les zones urbaines contre un diner cuisiné dans les zones rurales. Visitez Zrce Beach avec Funbreak et découvrez les spécialités culinaires de cette ile de Pag.

4. La monnaie de la Croatie

Depuis le 30 mai 1994, le dinar croate a définitivement cédé sa place à la Kuna qui est devenue la monnaie officielle de la Croatie. L’histoire de la Kuna est marquée de nombreux rebondissements dans le temps. En effet, sa première utilisation remonte au moyen-âge en Slavonie. On la retrouve ensuite en 1941 à l’époque de l’État indépendant de Croatie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est utilisée par les artisans antifascistes, puis est remplacée par le dinar en 1945. Elle n’est remise en circulation qu’après les premières élections post indépendance de la Croatie.

5. Le climat en Croatie

Il faut préciser que la Croatie est divisée en deux principales parties qui subissent chacune un climat assez différent. La partie intérieure est marquée par un climat continental, avec des hivers rigoureux et frigorifiants (de grosses chutes de neige et des températures pouvant rester plusieurs jours en dessous de 0 °C). Les routes se transforment rapidement en patinoires. On n’oublie pas les étés très chauds et orageux, surtout en soirée. La partie littorale se caractérise par un climat méditerranéen, avec des hivers doux, des étés chauds et secs, de fortes chaleurs et des températures mensuelles avoisinant les 30 °C ; l’eau de mer peut avoir une température qui tourne autour de 26 °C en été. Cela permet d’entrer dans l’eau sans hésitation et de se baigner jusqu’en octobre. Les températures ne descendant que rarement en dessous de 10 °C.

La Croatie est un pays modérément pluvieux dans les plaines et les vallées intérieures, et très pluvieux le long de la côte et des versants occidentaux des chaînes de montagnes. Le long de la côte Adriatique, entre l’Istrie et la Dalmatie, le climat est doux en hiver et plutôt humide avec des températures en journée qui peuvent atteindre les 12 °C à Dubrovnik. Au printemps, les températures sont agréables, comprises entre 20 °C et 25 °C,  et l’air devient plus sec. C’est une période agréable pour visiter le pays. À l’automne, le temps reste souvent clément, et les températures agréables avec 20 °C au sud de la Dalmatie. Le climat est souvent modifié par des vents qui peuvent facilement changer le cours et l’ambiance d’une journée. On a la bora qui est un vent froid avec des bourrasques violentes, venu du nord-est. Elle prend sa source dans le bassin de la Lika et s’engouffre ensuite à travers les cols du Velebit vers le littoral. L’air se rafraichit très rapidement et chasse les nuages. On parle ensuite du jugo, un vent du sud qui amène un air lourd et humide et les orages du soir.

6. La religion en Croatie

La Constitution de la Croatie garantit la liberté de religion. Toutes les communautés religieuses sont égales devant la loi. Il n’y a pas de religion officielle d’État. L’État croate a conclu des accords juridiques distincts avec différentes communautés religieuses. Ces accords concernent les mesures visant à régler les questions de subventions publiques accordées par l’État aux employés des différentes communautés, leur éligibilité aux pensions de retraite publiques, le soutien public à l’entretien et à la rénovation des bâtiments religieux, l’accès des aumôniers aux prisons, institutions militaires et institutions publiques. En Croatie, les communautés religieuses sont libres de célébrer publiquement des offices religieux ainsi que de gérer des écoles et des organisations caritatives. Mais, pour être officiellement reconnu en tant que communauté confessionnelle, un groupe confessionnel a besoin d’au moins 500 membres et de cinq ans d’activités enregistrés. Les chrétiens sont près de 93,9 % (environ 88 % sont catholiques). Il faut dire que le catholicisme est très lié à l’affirmation de l’identité nationale croate. Les orthodoxes en majorité serbes sont 4,4 % et les protestants, hongrois, 0,3 %. Les agnostiques représentent 2,7 % de la population croate, les athées 1.4 % et les musulmans 2 %. On compte quelques centaines de juifs. Des concordats encadrent les relations entre les églises et l’État.

7. Quelques caractéristiques de la population croate

Les Croates sont particulièrement fiers de leur identité. Ils aiment bien souligner les différences dans la langue et dans les coutumes et traditions, surtout lorsqu’on les compare avec leurs voisins serbes ou bosniaques. Ils se sentent d’ailleurs beaucoup plus en harmonie avec leurs voisins d’Europe de l’Ouest et adhèrent clairement aux valeurs occidentales. Les Croates accordent une importance particulière aux plaisirs simples de la vie et adorent les belles choses. En Croatie, on a affaire à un peuple très simple, très accueillant et très chaleureux. Les habitants aiment être élégants et se sentir à la mode. La musique folklorique fait partie de leurs rituels. C’est un peu l’âme du pays. Cependant, les styles de musique modernes sont aussi très appréciés.

Les Croates sont très croyants, et de nombreuses fêtes religieuses sont souvent organisées…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.